Voyager et travailler en même temps
L'air de travail extérieur au Kohub à Koh Lanta; à ce jour le meilleur espace de co-travail de mon périple
Plongée sous-marine à Koh Ha avec Lanta Diver; j'y ai fait ma certification PADI avancé
Photo de plongée sous-marine prise par Nick Narcosis, photographe chez Lanta Diver
Yoga extérieur chez Oasis Yoga à Koh Lanta
Coucher de soleil à Long Beach, avec les gens de Kohub
Barque traditionnelle thaïlandaise à Koh Por, petite île près de Koh Lanta
L'auberge Paradise Lost Resort à Koh Kradan
Plage à Koh Kradan, petite île paradisiaque près de Trang
Mango Sticky Rice, un vrai délice
Au pré-party de la conférence DNX Global avec deux amies québécoises
Au musée de la maison de Jim Thompson
Promenade à Bangkok
Bouddha rieur au temple Wat Pho
Extérieur du temple Wat Pho
10.

Koh Lanta et Sin City, Thaïlande

25 janvier 2016 - 19 mars 2016

La réputation n’est pas surfaite : la Thaïlande est un pays réellement magnifique. Koh Lanta est une île de grande taille presque rattachée au continent. Il y a deux traversiers à prendre pour se rendre à Lanta Yai; d'ailleurs un pont qui relie Lanta Noi à Lanta Yai est présentement en construction. La majorité de la population sur l’île est musulmane. L’Internet est suffisamment puissant pour y travailler, ce qui n’est pas le cas d'autres îles thaïlandaises plus éloignées.

Je me suis loué un bungalow avec ventilateur, sans air conditionné, à moins de cent mètres de la plage. La salle de bain est partiellement ouverte, il faut s’habituer à prendre sa douche accompagnée de Geckos !

Pour travailler, je me suis installé à Kohub. Le propriétaire de l’endroit est un Britannique; les employées sont thaïlandaises. C’est de loin l’espace de co-travail le plus inspirant que j’ai eu la chance de visiter. La communauté est simplement géniale, tellement de gens avec des parcours originaux.

thailande-blogue-1
Journée à Koh Por avec les gens de Kohub

À Kohub, on travaille dehors sur des chaises et tables de bambou, devant nous la forêt, un hamac et une statue de bouddha et tout autour une odeur de chasse-moustique. Les gens qui travaillent dehors s’aspergent régulièrement, la Dengue y est assez courante. Pour avoir vu quelques personnes l’attraper, ça semble être très peu agréable. Il est intéressant de savoir que seuls les moustiques de jour transmettent la maladie.

Une fin de semaine de février, j’ai fait près de 200 km en scooter. Un ami nouvellement marié, que je n’avais pas vu depuis des années, était en vacances à Ao Nang avec sa femme. J’aime beaucoup conduire en scooter dans un pays étranger. Traverser la ville de Krabi était une aventure. Il faut bien se couvrir car sur le scooter, le soleil brûle.

thailande-blogue-2
iPhone 6s Plus perdu et retrouvé grâce à l'application Localiser mon iPhone. Gros merci à ce chauffeur de Tuk-tuk de me l'avoir redonné !

La routine sur Koh Lanta je m’y suis habitué: réveil tardif, étirement, déjeuner près de la plage, scooter jusqu’à Kohub et travail en après-midi. À 17h30, le bureau se vide et les gens vont sur la plage discuter et profiter du coucher de soleil. Ensuite souper et retour au bureau pour quelques heures avant d’aller se coucher. Un mois m’a paru bien court. J’ai aussi profité de quelques séances de yoga et j’ai pris le temps de faire ma certification avancée en plongée sous-marine.

Je me suis rendu sur la petite île de Koh Kradan près de Trang. J’y ai passé deux jours. Koh Kradan est une perle, probablement le dernier secret bien gardé de la côte d’Andaman. Pas de route, pas de centre-ville, pas de port, bien peu d'Internets, environ 5 hôtels-bungalow qui s'autoalimentent en électricité. Rien à faire après 21 heures ! Une île peu connue et parfaite pour quiconque souhaite s'éloigner de la manne touristique.

thailande-blogue-3
Perdu sur le paradis de Koh Kradan

Bangkok, Sin City

Le choc a été majeur entre le silence de Koh Kradan et les boulevards bruyants de Bangkok, la capitale. Quelques heures après mon arrivée, je m’ennuyais déjà du sud de la Thaïlande.

J’ai partagé mon premier appartement avec Laura Lee, une amie du Québec en voyage au pays du sourire. Nous avons loué un Airbnb dans une tour d’appartement près de la station Asok, pas loin du centre. À Bangkok, pour se déplacer, il y a un métro et un système de Sky-train. Mais j’ai toujours un coup de cœur pour Uber; c’est tellement pratique et peu dispendieux.

Laura Lee et moi assistions à la conférence DNX Global à Bangkok. Pour être honnête, à priori, les sujets de la conférence ne m’intéressaient pas tant. J’y suis allé principalement pour rencontrer d’autres voyageurs, faire des contacts et revoir des amis. Ceci étant dit, l’exposé de Dave Cornthwaite sur une vie de voyages, de défis et d’aventures m’a beaucoup plus ; son slogan est : « Say Yes More ».

thailande-blogue-4
Sin City, la nuit

Après la conférence et la fête d’usage, je me suis remis à travailler et à visiter la ville dans mes temps libres. La première fin de semaine, Philippe et Charlotte, deux amis du Québec nous ont rejoints pour une soirée. Nous sommes sortis à quatre et avons traversé les Red Light de Soi Cowboy et Nana Plaza. L’ambiance dans ces endroits est vraiment folle, les « bar girls » sont en mode attaque. Tout y est disponible: massages érotiques, filles qui dansent dans des bains de mousse, lady boy qui ressemble beaucoup trop à des filles et plus. Nous avons fini la soirée sur Khao San Road, une rue de bars prisés par les backpackers, en buvant quelques bières et en respirant du gaz hilarant.

thailande-blogue-5
Gaz hilarant dans des ballounes; l'effet dure environ 30-40 secondes

Le lendemain matin, je me retrouvais seul dans la grande ville. Je me suis loué un petit studio dans le quartier Thong Lor, légèrement à l’est du centre. Pour les deux semaines suivantes, je voulais surtout travailler, mais je n’ai pas autant avancé que j’aurais souhaité. Je me réveillais souvent tard les matins et je me voyais trop souvent distrait par Facebook et YouTube. Pour sortir du studio, je suis allé quelques fois au Root Garden, un café extérieur dans une ferme urbaine.

À Thong Lor, il y a une rue « Street Food »; j’y ai mangé tous les jours. J’ai aussi découvert le Mango Sticky Rice qui est probablement le meilleur dessert au monde ; j’en suis devenu accro. J’ai visité le magnifique temple Wat Pho, près du China Town. Je suis aussi allé chez le dentiste pour me faire un nettoyage, ça coute pas cher à Bangkok !

thailande-blogue-6
Mes dentistes préférées !

Enfin, j’ai magasiné dans les énormes centres d’achats de Siam afin de préparer mon prochain voyage au Népal.

18 mars 2016Travailler en voyageant, Entreprenariat

Faire ses impôts comme un Digital Nomad québécois

faire-ses-impots-comme-un-digital-nomad-quebecois
La plupart des gens vont chez le comptable comme ils vont chez le dentiste : avec vive appréhension. Pour ma part, je n’aime pas allez chez le dentiste ; mais dans un bureau de comptable, je me sens comme un poisson dans l’eau. Cette année, pour mon rapport d'impôt, c'est différent: j'ai tout fait à distance.
globecodeur
Voyager et travailler en même temps
https://globecodeur.com